Information

Explorez la mythologie des dragons dans le cadre de l'histoire de l'humanité

Explorez la mythologie des dragons dans le cadre de l'histoire de l'humanité

Les dragons sont chauds en ce moment.

Le dragon Smaug apparaît dans Le Hobbit par J.R.R. Tolkien. Les dragons apparaissent dans les livres Harry Potter de J.K. Rowling, Dragonriders of Pern par Anne McCaffrey, le jeu de rôleDonjons et dragons, Ursula K. Le Guin's Cycle Earthsea, le groupe de rock "Imagine Dragons," etUne chanson de glace et de feupar George R.R. Martin. Cette dernière œuvre a été transformée en série télévisée,Le Trône de Fer.

Les trois dragons dans Le Trône de Fer, Rhaegal, Viserion,et Drogon, sont devenues de véritables stars en aidant Daenerys Targaryen à tenter de gagner le trône de fer. En 2002, les dragons dévastent l'Angleterre dans le film Règne du feuet les dragons étaient les étoilesComment entraîner son dragon en 2010 et le film 2016,Dragon de Pete.

Alors, pourquoi les dragons sont-ils si attrayants ou si effrayants? Est-il possible que nous nous souvenions d'eux de quelque part?

Une peur instinctive

Un souvenir des dragons est le principe central du roman de science-fiction classique d'Arthur C. Clarke Fin de l'enfance. Dans le livre, la terre est visitée par une race extraterrestre qui fait peur dans le cœur de toute l'humanité, mais pas pour ses actes actuels, qui sont bienveillants. C'est plutôt parce que le souvenir des dragons est enfoui profondément dans la mémoire raciale de l'humanité.

Dans son livre,Un instinct pour les dragons, publié en 2000, l'anthropologue David E. Jones suggère que les enfants ont une peur instinctive des serpents, même les enfants vivant dans des régions où les serpents sont rares. Jones cite une étude montrant que 39% de toutes les personnes ont peur des serpents, mais d'où vient cette peur câblée?

CONNEXES: ELON MUSK ANNONCE CASUELLEMENT QU'IL CONSTRUIT UN DRAGON CYBORG

Le méditéranéen

Les dragons apparaissent dans le folklore et les mythes de toutes les cultures du monde. Les dragons sont apparus pour la première fois dans l'art et la littérature mésopotamienne ancienne. La Mušḫuššu, prononcé «Mush · khush · shu», était un dragon écailleux avec des pattes postérieures comme les serres d'un aigle, des pattes antérieures félines, un long cou et une queue, une tête cornue, une langue semblable à un serpent et une crête.

Le Mušḫuššu est représenté sur la célèbre porte d'Ishtar de la ville de Babylone, qui date du sixième siècle avant JC.

Aussi dans la mythologie mésopotamienne ancienne, il y avait le redoutable Ušumgal.

Dans la mythologie égyptienne antique, il y avait un dragon nommé Apep qui incarnait le chaos et était l'adversaire de la lumière et de la vérité. Apep a été mentionné pour la première fois pendant la huitième dynastie, qui remonte entre 2190 et 2165 avant JC. On pensait que le coucher du soleil avait été causé par le dieu Ra descendant aux enfers pour combattre Apep.

L'Égypte ancienne avait également le Ouroboros qui était un dragon mangeant sa propre queue. Une image d'un Ouroboros a été trouvée dans la tombe de Toutankhamon, et elle est devenue un symbole des chrétiens gnostiques. À l'époque médiévale, l'Ouroboros était un symbole de l'alchimie.

Dans Job 41: 1–34 de la Bible hébraïque, le dragon Léviathan est décrit comme expirant du feu et de la fumée.

Le prophète Daniel est décrit comme nourrissant un dragon de "gâteaux de poix, de graisse et de poils" qui ont fait éclater le dragon et mourir.

Un dragon est mentionné pour la première fois dans la littérature grecque antique en L'Iliade, où le roi Agamemnon a un motif de dragon bleu sur sa ceinture d'épée et l'emblème d'un dragon à trois têtes sur son pectoral.

Un dragon grec, Python, a été tué par le dieu Apollon, et les Grecs de l'Antiquité pensaient que Python vivait au centre de la terre, qu'ils en déduisirent était Delphi.

Inde, Scandinavie et Grande-Bretagne

A la même époque en Inde, vivait le dragon Vritra qui était la personnification de la sécheresse et qui bloquait le cours des rivières. Vritra a été tué héroïquement par la divinité Indra.

Plus au nord, dans la mythologie nordique, sont les dragons Jörmungandr, Níðhöggr, et Fafnir. Le héros Sigurd attrape Fafnir en creusant une fosse entre la grotte de Fafnir et la source où il boit, puis Sigurd poignarde Fafnir, et sur les conseils d'Odin, il boit son sang. Cela donne à Sigurd la capacité de comprendre le langage des oiseaux.

Dans le Ramsund Carving, sur un rocher en Suède datant de 1030 après JC, on peut voir le héros Sigurd plonger son épée dans le dessous de Fafnir.

Dans le poème épique anglo-saxon Beowulf, créé entre 975 et 1025 après JC, le héros Beowulf est mortellement blessé par un dragon. En outre, dans l'ancienne Grande-Bretagne vivait le Wyvern, un dragon à deux pattes qui est apparu sur diverses héraldiques, telles que des boucliers et des armoiries.

L'Europe 

L'intérêt européen pour les dragons a culminé entre le XIe et le XIIIe siècle. Un médiéval bestiaire, qui est un traité sur les animaux réels ou mythiques, qui date de 1260 après JC, affiche le plus ancien dragon occidental connu.

Au 11ème siècle, la France avait l'histoire de Saint Georges et du Dragon. Ce dragon avait un appétit vorace pour les moutons et les enfants jusqu'à ce que George se rende en ville.

En Russie, vivait le dragon à trois têtes Zmey Gorynych.

Chine

Les dragons apparaissent à travers l'histoire chinoise, avec leurs images ornant la poterie néolithique et de l'âge du bronze. Le peuple Miao du sud-ouest de la Chine raconte qu'un dragon divin a créé les premiers humains en respirant des singes venus jouer dans sa grotte.

En Chine, les dragons sont étroitement associés à la pluie, et il existe de nombreux textes chinois contenant des prières invoquant des dragons pour apporter la pluie. À ce jour, pendant les vacances, y compris la fête du printemps et la fête des lanternes, les villageois construisent un dragon de seize pieds de long à partir de tissu et de bambou et le défilent dans leurs villages.

Les courses de bateaux-dragons sont courantes en Chine, avec des bateaux sculptés pour ressembler à des dragons.

Début de la dynastie Han et continuation dans la dynastie Qing, les empereurs chinois étaient étroitement identifiés aux dragons. Des dragons sont apparus sur leurs vêtements et dans leurs maisons, mais il était illégal pour quiconque, sauf l'empereur, d'afficher l'image d'un dragon.

Les Amériques

En Méso-Amérique, il a vécu Quetzalcoatl, dont le nom se traduit par "serpent à plumes". Si vous deviez décrire un dragon, le serpent à plumes est assez proche.

Quetzalcoatl est apparu pour la première fois sur une stèle sur le site olmèque de La Venta, construit vers 900 av. Il était adoré dans la ville de Teotihuacan au premier siècle avant JC, et il était le dieu aztèque du vent, de l'air et de l'apprentissage.

Quetzalcoatl apparaît également sur des sites tels que Chichén Itzá, El Tajín et dans toute la région maya.

Un souvenir de course de dragons

Il n'y a pas de culture ancienne sur terre qui n'inclue pas les dragons dans son folklore et ses mythes. Même les Inuits ont un monstre reptilien ressemblant à un dragon dans leur folklore, tout en vivant loin de tout reptile réel.

Dans Fin de l'enfance, Arthur C. Clarke décrit les visiteurs de la terre comme ayant «les ailes coriaces, les petites cornes, la queue barbelée - tous étaient là. La plus terrible des légendes était née, d'un passé inconnu».

Clarke décrit la présence possible des dragons sur terre avant l'aube de l'histoire humaine comme «des échos pour rouler à tous les âges, pour hanter l'enfance de chaque race humaine». Et il demande: "... pourriez-vous vaincre la puissance de tous les mythes et légendes du monde?"

Tu décides.


Voir la vidéo: Limportance du mythe pour votre entreprise par Jean-François Noubel (Janvier 2022).